Le sujet était pourtant particulièrement difficile et relevait d’une réflexion de classe de terminale : « L’école est-elle un lieu d’éducation à la liberté ? Pensez-vous qu’elle vous a accompagné sur ce chemin ? Comment, en quelles circonstances et dans quelles limites ? Votre production peut revêtir la forme d’un article destiné à un journal. »

Pourtant, Julien a su surmonter cette difficulté et a présenté un travail dont Mme Mamecier, Inspectrice Pédagogique Régionale de lettres, a souligné les qualités de rigueur formelle et de pertinence intellectuelle.

La remise des prix aurait dû avoir lieu à la Sorbonne, mais les conditions sanitaires n’ont pas permis cette cérémonie à Paris. C’est pourquoi, ce mercredi 13 janvier, Julien est venu au collège avec ses parents et s’est vu remettre son diplôme et sa récompense par Mme Mamecier.

Mme Fayard, lui a également remis une récompense au nom du collège. Etaient également présentes Mmes Kaufmann et Robert, respectivement professeur de français et professeur principal durant son année de 3ème.

Ce moment convivial a évidemment été l’occasion de féliciter Julien, mais également de prendre de ses nouvelles et d’apprendre que son désir de devenir avocat s’était affermi. Après avoir défendu son point de vue sur l’école et la liberté, nul doute que Julien saura défendre ses clients dans un futur que nous lui souhaitons riche en rencontres et en découvertes.