Ils se sont questionnés « Comment faire, quelle attitude avoir pour que les autres croient en moi ? Dieu croit-il en moi ? A-t-il confiance ? Et moi puis-je croire en Dieu ? ».

Ils ont également rencontré deux jeunes religieuses qui ont témoigné de leur engagement et de leur choix de vie fait récemment.

Durant deux jours les jeunes ont vécu au rythme du Carmel alternant les offices, les temps de prière, les travaux des champs, les repas, la vaisselle, le tout EN SILENCE ! Belle expérience de fraternité qui a fait tomber un certain nombre de préjugés sur la vocation et sur la foi en Dieu.