En effet le travail de terrain est un moyen privilégié pour l’approche de la complexité des situations réelles. » du Mardi 24 au vendredi 27 septembre 2019.

Nous sommes allés en bus avec le lycée Saint Jean de Limoges, à l’Alpe d’Huez pour valider la notion d’ouverture océanique puis nous avons marché sur le Massif ophiolitique du Chenaillet pour valider la notion d’obduction et voir la lithosphère océanique posée à plus de 2500 mètres d’altitude sur de la lithosphère continentale.

Il nous a fallu trouver des preuves de la fermeture de l’océan et nous les avons trouvées dans la rivière à Chateau Queyras, sur la route de la Viste, au niveau du pli de Saint Clément et bien sûr au niveau du magnifique paysage visible du col du Lautaret sous un ciel bleu intense.

Notre logement se situait au centre Les écrins d’azur à Pelvoux (05340).

L’utilisation de l’iPad a permis d’accéder aux informations essentielles sur le terrain grâce à des parcours comportant des énigmes à résoudre en observant au mieux les affleurements. Les élèves ont pu prendre des photos et les annoter directement comme vous pouvez le voir dans la vidéo jointe.
https://youtu.be/9o62N4Kw8TE

Je remercie les élèves pour leur implication dans le travail demandé, leur respect des règles de vie et leur bonne humeur !!

Le professeur de SVT de Terminale S
Coralie ULYSSE