Ce film rend en effet hommage à Christian (décédé depuis) et Marie-France DES PALLIERES qui ont consacré une partie de leur vie à sortir de la décharge et offrir une éducation à pas moins de 10 000 enfants cambodgiens.

Voici une synthèse des réactions des élèves :

"Ce film m’a fait comprendre à quel point j’ai de la chance d’avoir le confort dont je dispose, que dans certains pays les enfants meurent de faim et ont besoin d’aide."
"Dire qu’ on se plaint pour nos petits problèmes !"
"En fait, nous avons de la chance de pouvoir aller à l’école, de pouvoir manger à notre faim et d’avoir des proches qui nous aiment !"
"J’ai été touché par le grand cœur de ce couple qui aide tant d’enfants alors qu’ils ne Les connaissent même pas !"
"Nous avons été choqués de voir ces enfants marcher pieds nus dans la décharge et qui ramassent des seringues. Parfois ils découvrent des nourrissons morts. Certains se font battre ou brûler par leurs parents."

Un des messages clés de Christian : il faut vivre ses rêves et ne jamais se décourager.

Apres Les vacances, j’ai demandé à mes élèves s’ils avaient pensé à ces enfants en ouvrant leurs cadeaux de Noël. La réponse fut « non », mais je suis sûre qu’ils n’oublieront pas ce beau témoignage.

Agnès Lyonnet