Je me suis rendu à la préfecture du Rhône, l’Hôtel du département vers 14H00. J’ai été émerveillé par la beauté de l’endroit de la remise des prix, comme vous pouvez le constatez sur les photos... Nous étions environ 250 dans une des grandes pièces principales. Il n’y avait pas que des récompenses de la langue française (expression écrite, jeune poésie, et jeune nouvelle ), mais aussi des récompenses sur d’autres domaines concernant des initiatives dans certains lycées...

Je suis passé dans les derniers : il y a eu au total 116 récompenses : 15 collèges et 3 lycées étaient représentés...

Après toutes ces émotions nous étions invités autour d’un rafraîchissement qui permit beaucoup de petites discussions toutes aussi intéressantes les unes que les autres ...

Très belle après midi, que de joies !

Naissance de l’infini

L’univers c’est son nid
Et la terre son poumon
Aucun mot pour décrire
L’indescriptible ...

Décrire l’invisible c’est décrire la liberté.
Dans ce que l’on ne voit pas
Ou dans un noir interminable
L’infini n’est pas libre
Nous en sommes son maître

Libérons notre esprit
Faisons une prière
Puis remercions la naissance
De ce qui n’est jamais né
L’infini …

Poème de Vincent CHALOPIN, 2nde2