Le 2 juillet 1816, la frégate « La Méduse » fait naufrage : hanté par cette tragédie, le peintre Théodore Géricault travaille sans relâche à la création d’une œuvre témoignant de ce terrible naufrage.

Pour le tricentenaire du naufrage de la Méduse, l’auteur Lyonnaise Catherine Cuenca revient sur l’histoire du chef d’œuvre du peintre français, réalisé en 1818-1819 dans « Le naufragé de la méduse ». Ce titre est le premier roman choisi dans la sélection de ce défi lecture des secondes 2.