Un concert mêlant les musiques baroques italiennes aux mélodies persanes du duo Madjoun et le slam de Cocteau Mot Lotov comme un contrepoint littéraire, une mise en rythme du Livre des Merveilles. Sur scène, la mise en images de Clément Bernis invite à la rêverie : un voyage émouvant et hors du temps.