Dans le but de faire 48 pains, nous avons pesé le levain (600g).
20 litres d’eau, 700 grammes de sel et environ 45 kilos de farine sont ajoutés, afin que la pâte soit formée.
Pétrir, pétrir il faut, pour que la levure fasse son boulot !
Après l’effort, le réconfort. La pâte est mise en repos.
Lorsqu’elle fut bien gonflée, des formes on put former.
La fermentation alcoolique a pu se faire, pour en dégager de l’air,
Le CO2 a pu s’échapper et la mie fut formée.
Des tresses, des couronnes aussi bien que des pognes ont été mises en forme.
Parce que le four il fallu chauffer, la technique du tipi on a adopté.
Le plafond de ce dernier devenu blanc, le pain, on put mettre dedans.
Après 45 minutes de cuissons, il est sorti tout marron.